Ferhat Abbas et la guerre d’Algérie